Mode d’emploi pour le changement de la puissance de votre compteur, du passage du tarif bleu entre 3 et 36 kVA au tarif jaune entre 37 et 250 kVA.

Intro

Lorsque vous souscrivez un contrat d’électricité, vous avez le choix entre différentes puissances, exprimées en kilo-voltampère (kVA), et qui définissent le prix de l’abonnement mensuel. La puissance nécessaire varie en fonction de l’activité. Elles sont divisées en trois classes de tarifs, correspondant parfois à la puissance de raccordement en soutirage:

  • Tarif bleu : entre 3 et 36 kVA;
  • Tarif jaune : entre 37 et 250 kVA;
  • Tarif vert : à partir de 251 kVA.

Vous pouvez, si votre activité le nécessite, demander une modification de la puissance du compteur, mais plusieurs cas de figure peuvent se présenter, et ce sont des démarches qui sont très longues, il est donc important de s’y prendre en avance.

Tarif bleu

Le tarif bleu comprend les compteurs avec une puissance souscrite entre 3 (la plus petite puissance) et 36 kVA. C’est l’option qu’on retrouve le plus souvent auprès des particuliers pour des consommations domestiques, et des petits professionnels pour notamment la restauration, les commerces de détail, des petits bureaux ou cabinets professionnels.

Tarif jaune

Le tarif jaune concerne quant à lui les compteurs avec une puissance comprise entre 37 et 250 kVA. On le recommande en général pour les professionnels avec des besoins plus conséquents, avec des équipement spécifiques comme les boulangeries, pour les petites et moyennes entreprises, des petits et moyens locaux chauffés à l’électricité, des petits industriels ou petites exploitations agricoles. Le prix du kWh et de l’abonnement sont en principe plus élevés.

Auparavant, seul EDF proposait ces tarifs. Aujourd’hui, suite à l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il vous est possible de faire les démarches avec d’autres fournisseurs proposant des offres professionnelles. Si vous souhaitez vous renseigner et obtenir un devis pour la modification de la puissance auprès du fournisseur historique, vous pouvez contacter le service client EDF.

Quelles sont les démarches à effectuer pour changer de tarif?

Le passage de tarif bleu à jaune est très long et très onéreux, selon les différentes situations. Il existe deux principaux cas de figure : sans modification de la puissance de raccordement, et avec modification de la puissance. Ces démarches sont réalisées par le gestionnaire de réseau d’électricité, Enedis, mais la demande est préalablement faite par le fournisseur d’énergie.

La puissance de raccordement, c’est la puissance que peut soutirer l’installation électrique. Elle est définie par une convention de raccordement qui est propre au site concerné. Il faut également se renseigner si son fournisseur est en mesure de proposer des offres pour les puissances tarif jaune, et c’est notamment le cas de Direct Energie qui permet des changements en tarif bleu, jaune et vert.

La puissance de raccordement peut supporter la puissance souhaitée :

Si le raccordement est compatible à une puissance supérieure à 36 kVA, limite pour le tarif bleu, le changement peut être fait plus rapidement et les frais seront moins élevés. Un déplacement de technicien reste à prévoir.

La puissance de raccordement ne peux pas supporter la puissance souhaitée :

Si le raccordement n’est pas compatible, c’est à dire que la puissance de raccordement est inférieure à 36 kVA, un nouveau raccordement est nécessaire. Cela implique que le fournisseur fasse la demande auprès d’Enedis. C’est en général plusieurs mois de délais qui sont demandés pour que la demande soit traitée et les travaux effectués, suite au devis d’Enedis pour déterminer les frais. En fonction du cas de figure et de la prestation, les coûts et délais peuvent varier. Dans tous les cas, il est impératif d’anticiper vos démarches.